Le Sandal « Amelia »

Pourquoi un Sandal pour découvrir le Nil ?

Loin des grands bateaux de croisière trépidants, notre Sandal, avec ses 8 passagers maximum vous ouvre la possibilité de découvrir le grand fleuve d’une façon plus douce et sereine à bord d’un bateau égyptien traditionnel. En effet:

Tranquilité

Vous goûterez au silence de la navigation à voile sur le Nil, loin du tumulte, de l’agitation et du bruit des autres bateaux-croisière.

Découvertes

Vous découvrirez au fil des jours les villages, les cultures et les palmeraies qui ponctuent les rives du Nil, ainsi que la flore et la faune locales.

Guide Egyptologue

Vous visiterez les richesses de l’égypte en compagnie de votre guide égyptologue diplômé francophone, bénéficiant de 12 ans d’expérience.

Confort

Vous jouirez du confort qu’apportent les cabines décorées avec soin, le salon, ainsi que l’espace détente sur le pont.

Cuisine Typique & Raffinée

Vous prendrez vos repas, préparés avec soin par le chef, sur le pont (le soir à la lueur des bougies), vaste terrasse qui domine le Nil.

Efficacité

Vous serez reçu comme des amis par notre accompagnateur et l’équipage discret et efficace composé de 5 à 6 personnes.

La belle Amelia

L’Amelia est un authentique Sandal, voilier fluvial traditionnel égyptien construit en 1963. Pendant 40 ans ce bateau a été utilisé comme transporteur de matériaux et de marchandises: pierres, paille et canne a sucre y naviguèrent d’un point à un autre du Nil. L’essor du transport routier l’ayant laissé inactif plusieurs années durant, nous l’avons acquis en 2009 afin de le remettre en activité. En 8 mois nous avons mener à terme les transformations nécessaires à ses nouvelles fonctions de bateau-croisière. équipée de toutes les facilités nécessaires au transport de personnes, Amelia navigue désormais entre Louxor et Assouan.
D’une longueur de 18 mètres sur 7 mètres de largeur, l’embarcation possède 2 grands mats de 12 mètres de haut portant chacun 1 voile latine de 23 mètres de haut. Ces mats sont inclinables et permettent le passage des écluses. La coque du bateau est en fer, véritable travail d’orfévrerie, où les pièces métalliques s’entrelacent avec art pour conférer solidité, stabilité et efficacité à l’embarcation.

En Résumé

Sandal de 18 mètres, 2 voiles;
4 cabines doubles avec vue sur le Nil, toilettes et salle de bains privatives;
8 personnes maximum par croisière (+ 1 ou 2 personnes sur demande);
Equipage de 5 à 6 personnes à votre service;
Salle de séjour de 15 m2, pont de 70 m2, eau chaude et courent électrique;
Accompagnateur francophone.

La Vie à Bord…

…Un rêve au quotidien

Nous vous conseillons, même si vous êtes amoureux de la grasse matinée, de vous lever au moins une fois avec le soleil. Ça en vaut la peine !
Si vous remontez le fleuve, vous le verrez apparaître doucement sur les dunes ou les palmiers. Appréciez le moment, il vous permet de communier avec les égyptiens à travers le plaisir d’une aube partagée. Les roseaux de la berge s’animent, les oiseaux s’ébrouent. Le petit déjeuner est prêt. Après l’esprit, on nourrit le corps de crêpes, d’omelettes, de fruits et autres bonnes choses préparées en cuisine. Il est encore tôt et temps de partir en visite avant que les nuées de cars ne débarquent sur les sites, à moins qu’ayant accosté dans un lieu inaccessible aux paquebots, vous ayez tout votre temps pour vous rendre sur un site anthique où vous serez, le plus souvent, le seul visiteur

Le repas de midi est pris à bord après avoir levé l’ancre et mis les voiles. Il est généreux et varié, typique du pays mais adapté aux goûts occidentaux. Après le repas, repos.. dans la cabine ou sur le pont à l’ombre d’une toile tendue, nonchalemment étendu sur des coussins à la mode berbère, sur une chaise longue, ou encore assis et sirotant un thé noir égyptien. Défilent alors autour de vous le spectacle des rives, des oiseaux, des pêcheurs, des paysans dans leur champs cultivés, des reflets sur l’eau du fleuve qui entretiennent la rêverie et poussent certains à la sièste. Chacun s’occupe à sa manière jusqu’à l’arrivée au débarcadère de l’étape du soir.
Promenades à terre, visites, découvertes, baignades… A ne pas rater: le coucher d’Amon-Ra qui nous abandonne jusqu’au matin dans un cycle que l’on ressent tout particulièrement sur le Nil « Père des fleuves » et axe du soleil.

Le groupe électrogène (en fonction durant les heures de visites à terre) fournit silencieusement l’électricité, à moins que l’on préfère vivre à la lumière si particulière des photophores en albâtre. Il y aura, bien sûr, des soirées de fête à bord: chants et danses sur la musique égyptienne… Enfin, nuit de repos dans la fraicheur et le silence de la cabine.

Un voyage hors du temps qui pourtant file au rhytme du fleuve, du vent et des voiles, ponctué d’émerveillements face à la nature, la culture et les gens de ce lieu éternel.

Lieux de Vie

Le bateau offre plusieurs lieux de vie et de détente

Un grand espace sur le pont (70 m2) qui surplombe le fleuve de quelques mètres, dont une bonne partie est ombragée par un taux de toile. L’on y trouve une table à manger, des chaises longues, des tables basses, des coussins pour une détente plus libre, etc. Une solide balustrade de bois entoure le pont pour une sécurité optimum (enfants bienvenus). Ce lieu est une merveille de jour comme de nuit pour y savourer les paysages magnifiques qu’offrent les rives du Nil, idylle agréablement rythmée par les repas, les lectures et autres moments de farniente vécus à bord, ainsi que par les escales et visites de la terre ancestrale d’égypte. Le pont peut être délicatement illuminé la nuit.

Descriptif du sandal

L’ Amelia est un authentique Sandal, voilier fluvial traditionnel égyptien construit en 1963.
Pendant 40 ans ce bateau a été utilisé comme transporteur de matériaux et de marchandises: pierres, paille et canne a sucre y naviguèrent d’un point à un autre du Nil. L’essor du transport routier l’ayant laissé inactif plusieurs années durant, nous l’avons acquis en 2009 afin de le remettre en activité. En 8 mois nous avons mener à terme les transformations nécessaires à ses nouvelles fonctions de bateau-croisière. Équipée de toutes les facilités nécessaires au transport de personnes, Amelia navigue désormais entre Louxor et Assouan.
D’une longueur de 18 mètres sur 7 mètres de largeur, l’embarcation possède 2 grands mats de 12 mètres de haut portant chacun 1 voile latine de 23 mètres de haut. Ces mats sont inclinables et permettent le passage des écluses.
La coque du bateau est en fer, véritable travail d’orfèvrerie, où les pièces métalliques s’entrelacent avec art pour conféré solidité, stabilité et efficacité à l’embarcation.

L'intérieur

Un escalier partant de la proue descend du pont vers un salon confortable (avec fenêtres et bibliothèque) d’où un couloir central donne accès aux 4 cabines. Un 2ème escalier à la poupe mène à une vaste cuisine lumineuse dans laquelle le cuisinier vous concoctera de délicieux repas. N’oublions pas de mentionner, à titre informatif, la salle des machines (en fond de câle et à l’isolation optimale) où se trouve le générateur électrique et le chauffe eau ainsi que la station complète de filtrage de l’eau et la mini station d’épuration des eaux usées.
Des prise électriques sont disposées dans divers lieux du bateau pour votre confort (pont y compris).

Détails des 4 cabines
 Amélia possède 4 cabines avec fenêtre à double système : une vitre et un volet à lamelles chacun coulissant indépendamment (ce système permet une aération et une régulation agréable de la température intérieure). Toutes les cabine, 2 à bâbord et 2 à tribord accueillent chacune 2 personnes et ont vue sur le Nil. Chaque cabine est équipée d’une salle de bain privative (lavabo-douche-WC) avec porte. Chaque salle d’eau est dotée elle aussi d’une fenêtre+volet ouvrables avec vue sur le Nil. Les cabines sont construites en bois, possèdent 2 lits une place, un espace de rangement, une table de nuit, éclairages et prise électriques. Le mobilier, de bois lui aussi, a été spécialement conçu et construit par des artisans locaux en s’inspirant du mobilier de Howard Carter. (Archéologue britannique du début du 20ème siècle, Carter mit à jour le tombeau de Toutankhamon et vécut dans une maison de la rive Est de Luxor durant les années 20. Cette maison est aujourd’hui ouverte au tourisme. Pour plus d’info: http://fr.wikipedia.org/wiki/Howard_Carter). Des dessins de David Roberts sur les parois des cabines ajoutent une touche rétro et plongent l’occupant de la cabine dans une atmosphère navale typique des années 1900. La salle d’eau, en bois spécialement traité, présente quand à elle, tout le confort moderne.

L’équipage

Notre but : vous offrir le meilleur de l’Egypte

Nous sommes heureux et fiers de vous proposer un séjour de qualité en Egypte, aliant le sérieux, la fiabilité, la convivialité et l’authenticité.
Ainsi, notre équipe égyptienne se réjouit de vous accueillir à bord de l’Amelia :

De gauche à droite :

Hanna Anis : Guide Egyptologue diplômé francophone, 15 ans d’expérience, parle également couramment l’italien;
Ebrahim :  Assistant cuisinier;
Saaber : 2ème assitant du Capitaine de l’Amélia;
Arafa : Chef cuisinier;
Gomaa : Capitaine de l’Amélia;
Ebrahim : Intendant;
Ali : Capitaine du remorqueur;
Abdou : 1er assistant du Capitaine de l’Amélia;
Ebrahim : Assistant du Capitaine remorqueur

© - 2017 Voilesurlenil.com